Bilan des vacances de Noël 2017-2018 : Europ Assistance enregistre une baisse d'un quart (-25%) des interventions sur les pistes par rapport à l'an dernier

Vendredi 5 janvier 2018

  • Baisse de 25% des dossiers médicaux « ski » dans les Alpes
  • Hausse de 15% des dossiers techniques (pannes de véhicules) vers et dans les Alpes
  • Baisse de 4% des dossiers médicaux ouverts dans des « destinations soleil »

DIMINUTION DES ACCIDENTS DE SKI

Contrairement à l’année passée, les vacances de Noël 2017-2018 ont connu des conditions d’enneigement dans les Alpes très favorables. L’an dernier, l’enneigement était insuffisant sur les pistes, entraînant un grand nombre d’accidents. Cette année, les pistes de ski étaient abondamment enneigées, même en basse altitude.

Cependant, ce sont principalement les amateurs de ski de la première semaine qui ont pu en profiter le plus. Durant la deuxième semaine des vacances, un grand nombre de régions, dont les Alpes françaises et autrichiennes, ont été frappées par des tempêtes et des chutes de neiges. Avec pour conséquences, une augmentation considérable du risque d’avalanches, des périodes de pluies dans les vallées de basse altitude et la fermeture temporaire d’un grand nombre de pistes dans les stations (à certains endroits, les vacanciers étaient priés de ne pas se rendre à l’extérieur).

Tenant compte de cette situation, Europ Assistance a enregistré une baisse d’un quart (-25%) du nombre de dossiers médicaux ouverts dans les stations de ski par rapport aux vacances de Noël 2016-2017, période pendant laquelle le nombre d’accidents de ski avait été exceptionnellement élevé, dû aux mauvaises conditions sur les pistes (manque de neige).

En comparaison aux vacances de Noël 2015-2016, la différence en nombre de dossiers ouverts est toutefois moins marquée (+1%).

  • Pour l’ensemble des deux semaines, 8% des dossiers de ski médicaux ont donné lieu à une hospitalisation (minimum 1 nuit). L’an dernier, ce pourcentage était de 20%, ce qui indique clairement que cette année, les blessures étaient globalement plus légères que l’année passée (une chute sur un revêtement neigeux occasionne moins de blessures graves que sur un sol dur).
     
  • La plupart des blessures concernent les genoux (46%), les épaules (15%) et les jambes (10%). Les blessures à la tête représentent 3% des cas.
     
  • 63% des dossiers médicaux ont été ouverts en France (soit une hausse de 6 pts par rapport à l’année dernière), 18% en Autriche (soit une baisse de 8 pts), tandis que 14% l’ont été en Suisse (-1 pt vs l’an dernier) et 5% en Italie (+2 pts).

 

AUGMENTATION DES INTERVENTIONS TECHNIQUES A L’ETRANGER

Le nombre d’interventions techniques à l’étranger, en particulier celles couvrant les déplacements vers et en provenance des stations de ski, est plus élevé que l’année dernière, soit +15%.

Les conditions sur les routes pour rejoindre les stations de ski étaient fortement dépendantes des conditions variables de la météo. Le nombre d’interventions du week-end du 29-31 décembre a été sensiblement plus élevé dans les Alpes, dû au chassé-croisé des vacanciers, période où les chutes de neiges étaient abondantes. Certaines routes ont été temporairement fermées suite au risque d’avalanches. Tenant compte de la situation actuelle dans la plupart des stations de ski, le retour des vacanciers risque d’être à nouveau compliqué à certains endroits.

Note : Durant la même période, le nombre d’interventions techniques d’Europ Assistance en Belgique a diminué de 11% comparé à l’année dernière, les conditions sur les routes n’étant pas de caractère hivernal.

 

LES CHIFFRES CLÉS DES VACANCES D’HIVER 2017 - 2018 :

  • Nombre de dossiers médicaux « ski » ouverts : -25 % vs. l’année passée
  • Hospitalisations accidents de ski (minimum 1 nuit) : 8% (vs. 20% l’année passée)
  • Blessures : genoux (46%), épaules (15%), jambes  (10%)
  • Pays : France (63%), Autriche (18%), Suisse (14%), Italie (5%)
  • Interventions techniques vers et en provenance des Alpes : +15% vs. l’année passée

      

L’ESPAGNE, LA FRANCE ET LES USA FORT PRISÉS À NOËL

Outre les dossiers ouverts pour les adeptes de sports d’hiver, Europ Assistance a également ouvert des dossiers médicaux pour les voyageurs qui ont privilégié les destinations ensoleillées l.
Parmi les destinations Européennes, 16% des dossiers ont été ouverts en Espagne et ses îles (dont les Canaries), 10% en France et 2% en Italie. Parmi les destinations lointaines, 12% des dossiers médicaux ont été ouverts aux USA (soit le double de l’année passée), 10% en Thaïlande, 4% au Vietnam. 

Comparé à l’an dernier, Europ Assistance a ouvert près de 4% de dossiers médicaux en moins pour les « destinations non-ski ».

 

A propos de Europ Assistance

Crée en France en 1963, le Groupe Europ Assistance est l’inventeur du métier de l’assistance. Depuis sa création, le Groupe a privilégié l’innovation comme premier levier d’action au service de ses clients tout au long de ces cinq décennies. Le Groupe Europ Assistance, présent dans 33 pays à travers ses 37 filiales, avec ses 8.500 collaborateurs et ses 750.000 prestataires de services, accompagne ses clients dans une prise en charge humaine dès les premiers instants et ce dans les domaines du Voyage, de l’Automobile, de la Santé et des services à la Famille & Domicile. Europ Assistance compte chaque année plus de 8,8 millions d’interventions et compte plus de 300 millions de clients. Le Groupe Europ Assistance, filiale à 100% du Groupe Generali, a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 1.591 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé.

Europ Assistance Belgique compte 216 collaborateurs, traite plus de 244 000 appels et gère plus de 112 000 dossiers par an.