Baromètre des Vacances d'Europ Assistance

Bonne nouvelle pour le marché du voyage : les vacanciers belges sont à nouveau plus nombreux à partir en vacances, avec un budget plus élevé

Mercredi 23 mai 2018 — Les résultats du Baromètre Européen d’Europ Assistance 2018 sont connus. Objectifs de l’enquête : estimer les intentions de voyages des Européens, leurs motivations, les destinations, le budget et les types de séjour privilégiés. Cette année, Europ Assistance s’est également intéressée à la ville culturelle préférée des vacanciers et aux pays que les Belges considèrent comme étant les plus gastronomiques, historiques, relaxants, etc.

Les tendances issues de cette enquête[1] représentent une aide précieuse pour Europ Assistance afin de préparer au mieux les nombreuses demandes d’interventions attendues durant l’été et d’organiser des prestations de services sur mesure.

  • Projets de vacances : 63 % des Belges déclarent qu’ils partiront en voyage cet été, soit une augmentation de 3 points par rapport à 2017.
  • Durée et fréquence du voyage : chez les vacanciers belges, on constate une baisse des vacances de courte durée de maximum 1 semaine (42 %, -3 points) et une hausse du nombre de vacances plus longues de 3 semaines et plus (23 %, +3 points). On note également une augmentation du nombre de Belges qui partiront une seule fois (38 %) et à plusieurs reprises (25 %).
  • Destinations de vacances : la France reste la principale destination étrangère pour nos compatriotes (34 %), suivie par l’Espagne (19 %) et l’Italie (12 %). 16 % des Belges (statu quo par rapport à 2017) choisissent leur propre pays comme destination de vacances.
  • Le budget « vacances » moyen des Belges pour cet été (budget familial moyen) augmente de 6 % et se chiffre à 2 318 €.Type logement : 53 % des Belges optent pour un hôtel, 32 % pour un appartement ou une maison de vacances. De nouvelles tendances font leur apparition auprès des « millenials » (génération 2000), comme un logement chez l’habitant, un séjour dans une cabane ou un camping primitif.
  • Évaluations en ligne : 58 % des Belges laissent une évaluation en ligne de leur hôtel, 50 % d’un restaurant, 39 % d’une location.
  • New York (25%), Rome (15%) et Barcelone (10%) sont les villes que les Belges veulent absolument voir une fois dans leur vie. Ils rêvent également de pouvoir assister en direct à de grands évènements sportifs, comme l’UEFA Europa League de 2020
    (26 %), Roland Garros 2018 (23 %), le Tour de France 2018 (23 %) ou la Coupe du monde de football 2018 (22 %).

INTENTIONS DE DÉPARTS ET DURÉE DES SÉJOURS

Les Belges sont plus nombreux à signaler qu’ils souhaitent partir en vacances cette année

Par rapport à l’an dernier, les Belges sont plus nombreux à vouloir partir en vacances (63 %, une hausse de 3 points par rapport à 2017, après une augmentation de 13 points l’année précédente !). La hausse touche à la fois les vacanciers qui n’envisagent qu’un séjour unique (38 %, +1 point) et ceux qui partiront plusieurs fois en vacances (25 %, +2 points).

La durée des séjours varie légèrement par rapport à 2017 :

  • les séjours courts de maximum 1 semaine connaissent une légère baisse parmi les Belges (42 %, -3 points, après une augmentation considérable de 19 points en 2017),
  • les séjours de 2 semaines ont toujours la cote pour 35 % des vacanciers (statu quo)
  • les séjours de 3 semaines et plus augmentent de 3 points (23 %).
  • c’est chez les néerlandophones que la baisse du nombre de vacances courtes d’une semaine maximum est la plus marquée (41 %, soit -7 points), au profit des séjours de 2 semaines (38 %, +4 points) et de 3 semaines et plus (+3 points).
  • chez les francophones, on constate une légère hausse des vacances de courte durée de maximum 1 semaine (43%, +1 point) et des vacances plus longues de 3 semaines et plus (24%, +2 points). Les séjours de 2 semaines redescendent à nouveau de 3 points (33 %).

Les Européens ont plus envie de voyager

Le nombre d’Européens qui prévoient de partir en vacances d’été a lui aussi augmenté légèrement (64 %, +1 point par rapport à 2017).

DESTINATIONS DE VACANCES

France, Espagne, Italie et Belgique : les destinations de prédilection du Belge

78 % des Belges passent leurs vacances en Europe (+1 point par rapport à 2017). Ils font partie du groupe de voyageurs qui restent le moins dans leur propre pays (16 %). La France reste la destination la plus appréciée des Belges (34 %, +2 points par rapport à 2017). L’Espagne (19 %) et l’Italie (12 %) conservent leur popularité.

La moitié des Belges partent en vacances en voiture

55 % (-1 point) des Belges signalent qu’ils partiront en vacances en voiture. Les voyages en avion sont privilégiés par 48 % des voyageurs (statu quo), tandis que les trajets en train représentent 8 % (-3 points).

Les Européens cherchent le soleil

37 % des Européens choisissent de passer leurs vacances dans leur propre pays. Cette proportion est plus importante dans les pays où le climat est favorable. Ainsi, près de la moitié des voyageurs ou plus restent dans leur propre pays dans les pays méridionaux. L’héliotropisme (envie de soleil) reste un facteur déterminant dans le choix de la destination.

BUDGET VACANCES

Le budget « vacances » moyen augmente de 6 % au sein des ménages belges !

L’an dernier, le budget consacré aux vacances par les ménages belges chutait de 10 %. Cependant, cette année, on constate une augmentation qui fait passer le budget moyen à 2 318 €/ménage, soit 6 % de plus que l’an dernier.

Avec un tel budget, la Belgique se classe 4e parmi les pays européens sondés. L’augmentation du budget touche tant les néerlandophones (2 177 €, +7 %) que les francophones (2 459 %,
+5 %).

Le budget voyage moyen des ménages européens sondés en Europe diminue de 2 % par rapport à l’an dernier pour s’établir à 1 957 €. Si on retire les pays sondés qui ne font pas partie de la zone euro (Royaume-Uni, Suisse et Pologne), on constate toutefois une légère hausse de +1 % par rapport à 2017. On constate une hausse généralisée dans tous les pays : Autriche
(2 645 €, +9 %), Allemagne (2 376 €, +3 %), Belgique (2 318 €, +6 %), Royaume-Uni (2 230 €, +23 % !), France (1 993 €, +1 %), Italie (1 776 €, +2 %), Espagne (1 658 €, =), Portugal (1 370 €) et Pologne (1 030 €).

Les voyageurs belges ont le moral :
Les 4 grands « paramètres vacances » sont positifs :

  • Cette année, les vacanciers belges seront plus nombreux.
  • La fréquence des vacances longues est en hausse, celle des vacances courtes diminue.
  • Le nombre de départs multiples augmente légèrement.
  • Le budget moyen remonte après une forte baisse l’année passée.

VILLES À VISITER UNE FOIS DANS SA VIE

New York et Paris sont les plus attrayantes

On note peu de changement par rapport à l’an dernier concernant les villes que les vacanciers veulent visiter au moins une fois dans leur vie. Pour les Belges, New York se classe première (25 %, +3 points) devant Rome (15 %, -2 points) et Barcelone (10 %, -2 points). Pour l’ensemble des Européens, il s’agit de New York (25 %, -2 points), Paris (16 %, =) et Rome (15 %, +1 point).

GRANDS ÉVÈNEMENTS SPORTIFS ENTRE 2018 ET 2020 AUXQUELS LES VACANCIERS AIMERAIENT ASSISTER

Cette année, l’enquête portait également sur les grands évènements sportifs internationaux que les vacanciers aimeraient « vivre en direct » se déroulant entre 2018 et 2020. Même s'il n’est pas certain qu’ils pourront s’y rendre, 26 % des Belges rêvent de la Coupe d’Europe de football de 2020 (qui se déroulera dans plusieurs villes), 23 % de Roland Garros 2018, 23 % du Tour de France et 22 % de la Coupe du monde de football de 2018 en Russie.

PERCEPTION DES PAYS

Quand on leur pose la question «D’après vous, quel est le pays le plus romantique au
monde ?», 50 % des Belges et 39 % des Européens répondent l’Italie. La France et l’Italie sont considérés comme les pays les plus gastronomiques (41 % des Belges penchent pour la France et 18 % pour l’Italie, tandis que 22 % estiment que la gastronomie belge est la
meilleure !) La Thaïlande est jugée le « pays le plus exotique » (par 18 % des Belges, 13 % des Européens et 9 % des Américains).

TYPE DE DESTINATIONS

Repos en priorité, mais aussi nouvelles cultures et moments en famille et entre amis

65 % (+14 points) des Belges aspirent principalement au repos durant leurs vacances d’été. Les vacances passées en famille et/ou avec des amis restent la formule préférée de 26 %
(-19 points) des Belges. De plus, 23 % d’entre eux souhaitent découvrir de nouvelles cultures en vacances.

Pour la plupart des Belges (57 %, +1 point), un séjour à la mer reste la combinaison idéale de vacances. Nos compatriotes aiment diversifier leurs types de destinations et optent aussi régulièrement pour un voyage itinérant (24 %, -5 points) ou pour des vacances à la campagne (20 %, -5 points), un séjour en ville (22 %, +3 points) ou des vacances à la montagne (16 %, -1 point).

TENDANCES EN MATIÈRE DE LOGEMENT

53 % des Belges optent pour un hôtel, 32 % pour une location ou un appartement et 19 % logent dans leur propre résidence secondaire, dans la famille ou chez des amis. Au niveau européen, ces pourcentages s’élèvent respectivement à 48 %, 32 % et 21 %.

La jeune génération (milleniums) s’inscrit dans les nouvelles tendances, telles que la location à un particulier (46 % des Européens et 59 % des jeunes), le logement chez et avec un local
(24 % et 34 %) ou l’échange de logements entre particuliers (13 % et 20% ) .

Les toutes dernières tendances, comme loger dans une cabane en forêt, le camping primitif, l’écotourisme ou les voyages autour du monde séduisent 53 % des Européens, dont 59 % de la jeune génération (milleniums).

ÉVALUATIONS EN LIGNE

Les évaluations en ligne de plus en plus fréquentes

70 % des Européens dont 76 % de la jeune génération laissent une évaluation en ligne au terme de leur voyage.

Ainsi, 58 % des Belges disent laisser une évaluation en ligne après avoir occupé un hôtel, 50 % après avoir testé un restaurant, 36 % une attraction et 30 % une compagnie aérienne.

L’étude de 2017 révèle que ces évaluations constituent le 3e facteur de choix des Belges quand ils veulent réserver un logement (27 %), derrière le rapport qualité/prix (75 %) et l’emplacement (51 %).

CRITÈRES DE CHOIX DE VACANCES

Le budget (52 %), le climat (48 %) et les risques pour la sécurité tels que les attentats (42 %) constituent, pour la majorité des Européens, les 3 critères essentiels du choix de leur destination de vacances.

Pour les Belges, le climat (49 %) et le budget (48 %) arrivent en tête, suivis par les risques relatifs à la sécurité / crainte d’attentats terroristes (35 %).

CONNEXION AU TRAVAIL PENDANT LES VACANCES

21 % (+3 points) des Belges continuent à consulter leurs e-mails professionnels pendant leurs vacances, 7 % (-2 points) y répondent et 3 % (=) continuent à travailler, ne fût-ce que de temps en temps. Au total donc, 31 % des Belges gardent une connexion professionnelle pendant leurs vacances, plus que pour les autres nationalités européennes (27 % en moyenne).

45 % prétendent se déconnecter complètement de leur travail pendant les vacances.

Francophones versus néerlandophones en 2018 : quelques CHIFFRES

 

 

Néerlandophones

Francophones

Part en vacances

63%

65%

Opte pour des vacances courtes

41%

43%

Le climat est un critère de choix essentiel

47%

51%

Le budget vacances “moyen”

€ 2,177

€ 2,459

Destination France

26%

42%

Destination Espagne

18%

17%

Reste en Belgique (mais pas à la maison)

18%

14%

Destination Pays-Bas

9%

3%

Destination Allemagne

8%

4%

 

[1] Ipsos a réalisé cette enquête par téléphone, entre le 27 mars et le 19 avril 2018 en Belgique auprès d’un échantillon de 10 000 Européens (Français, Allemands, Anglais, Italiens, Espagnols, Autrichiens, Belges, Suisses et, pour la première fois, Polonais et Portugais) et de 6 000 ressortissants non-européens (Américains, Brésiliens, Chinois et Indiens). L’enquête a été réalisée en ligne et selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage, après stratification par région et par taille d’agglomération). Les résultats de l’enquête internationale sont disponibles sur www.europ-assistance.com